Copyright 2018 - Custom text here

L'objectif premier est de constituer un repère pour les enfants du village, ainsi qu'une alternative fondamentale à leurs journées passées sur la plage, au marché au poisson ou sur les pirogues sans jamais mettre les pieds à l’école.

Au centre “Giovanni Quadroni”, deux enseignants sénégalais exercent : Pierre et Baba. L'un est catholique, l'autre musulman. Au début de chaque année scolaire, ils se rendent à la plage à la rencontre d’enfants à inviter aux leçons.

Ils parlent ensuite avec leurs parents de l'importance d'une éducation scolaire et s'occupent de l'aspect administratif, pourvoyant à l'inscription sur le registre de l'état civil des enfants qui n'y sont pas inscrits. Par la suite, des classes sont constituées. Pendant un an, les enfants suivront une sorte de pré-école et des cours d'alphabétisation en français (langue officielle mais peu parlée, la majeure partie de la population parlant le wolof).

Chaque année, la satisfaction et la validité de l'enseignement est reconnue par l'école publique, où vont les enfants qui ont passé un an de préparation au Centre. Ce sont les enseignants de l'école eux-mêmes qui reconnaissent la bonne préparation et le progrès des enfants qui ont eu l'opportunité de se préparer grâce au travail de l'association «Les Enfants d’Ornella».

 

           

 

 

Traduction vers le français dans le cadre de l'Initiative Mondo Lingua de traduction gratuite pour les ONGs et les associations sans but lucratif. Traducteur : Sophie Gateault http://www.mondo-lingua.org/

 

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.